par Stéphane Bourgoin

 

« Je hais viscéralement cette putain de race humaine, y compris moi-même. »

 

 

« Durant mon existence, j’ai tué vingt et une personnes, j’ai commis des milliers de cambriolages, vols ou actes de pyromanie, et j’ai aussi sodomisé plus d’un millier d’hommes. Et je n’en ai pas le moindre remords. Je n’ai pas de conscience et ça ne me trouble pas le moins du monde. Je ne crois pas en l’humanité, ni à Dieu ou au Diable. »

« Je n’ai aucune envie de changer. Mon seul désir est de réformer ceux qui tentent de me changer. Et je crois que l’unique manière de réformer des personnes, c’est de les tuer. »

Ainsi s’exprime Carl Panzram, le premier tueur en série à avoir écrit son autobiographie pendant son séjour dans le Couloir de la mort de la prison de Leavenworth en 1929-1930. Il est incarcéré dès l’âge de onze ans et ne connaît plus que de rares moments de liberté, jusqu’à sa pendaison le 5 septembre 1930. 

La bête inhumaine

SKU : BETE001
15,17€Prix
  • 14 x 21 cm

  • 978-2-38210-002-8